×
Zigonnages

Zigonnages

Nouveau

Second volet de Martin Gagnon, Zigonnages poursuit l’intrigue amorcée dans Fuckaillages.

Lire la suiteShow less
En stock !
8,53 € 8,53 €
Extrait gratuit

Paiement sécurisé

Quantité

Description

Vainqueur d'un tournoi présidé par une dominatrice professionnelle du nom d'Adèle Eleison, le jeune Antoine Dansereau réalise enfin son rêve le plus cher: écarter une fois pour toutes de la course son plus proche rival, et accéder ainsi au statut qu'il a si longtemps convoité, soit d'être le seul et unique esclave de sa maîtresse adulée.

Mais le triomphe est amer et la joie de courte durée, car voici qu'Antoine se doit désormais de seconder Adèle dans le cadre d'une compétition qui oppose cette fois sa maîtresse à d'autres dominatrices de même calibre. Précipité dans une mécanique infernale où les reines rivalisent de cruauté et de rigueur par esclaves interposés, prisonnier d'un abattoir de luxe où le naufrage est acquis et l'espoir sans objet, Antoine se voit finalement confronté à l'énigme la plus cruelle de son existence: comment est-il possible de préférer Adèle à une maîtresse aussi implacable et aussi séduisante que la mort elle-même?

Avec un style littéraire fortement teinté par une jolie langue québécoise, ce roman saura distraire, séduire, exciter, tout en faisant sourire.

Lire la suiteShow less
Caractéristiques
9782915635744
EAN
9782915635744
ISBN
978-2-915635-74-4
Format du livre
11 x 18 cm
Nombre de pages
256 pages
Reliure
Broché dos carré
Poids
0210 kg

Auteur(s)

Martin GAGNON est Québécois d'origine et vit à Montréal où il enseigne la philosophie. Auteur d'un premier roman publié en 2000 (Les Effets pervers, Lanctôt éditeur), il n'a jamais caché sa préférence pour une littérature de tendance carnivore. Pour le reste, il passe le plus clair de son temps à errer dans les terrains vagues et les églises désaffectées en murmurant de façon compulsive l'ouverture de Madame Edwarda: «Au coin d'une rue, l'angoisse, une angoisse sale et grisante, me décomposa (peut-être d'avoir vu deux filles furtives dans l'escalier d'un lavabo)».

En savoir plus
Suggestions

Menu