×

Je vous invite à visiter Le Village des Soumises en compagnie de Clarissa Rivière!

Posté sur16/02/2023

Bonjour à toutes et tous, je viens aujourd’hui vous proposer de découvrir un livre édité chez Tabous Éditions, que je remercie profondément pour ce service presse, le tout premier je l’espère d’une longue série.

Parlons d’abord de l’auteure Clarissa Rivière, une amie Facebookienne d’il y a bien longtemps, je suis totalement fan de ses écrits et très fidèle lecteur de son blog.

Je suis donc heureux de vous faire découvrir son dernier ouvrage : « Le Village des soumises » la couverture est tout simplement sublime (c’est d’ailleurs une vraie spécialité chez Tabou ce genre de couverture).

Évidemment, avant de me plonger dans cette œuvre, j’ai quelques petites questions pour l’auteure :

Clarissa Rivière, peux-tu me dire ce qui t’a inspiré pour ce livre en particulier ?

Je me suis inspirée des clubs de vacances, comme le Club Med par exemple, et du village naturiste du Cap d’Agde. J’ai fait un mix des deux, pour créer un club de vacances « tout compris », dédiés aux jeux bdsm. J’ai ajouté un jeu de rôles, entre maîtres et soumises – j’ai beaucoup joué aux jeux de rôles étudiantes, il y avait surtout des elfes dragons, et déjà des donjons !)

J’ai aussi pensé à Histoire d’O et son château de Roissy, le premier livre érotique que j’ai lu, qui m’a aussitôt fascinée et emportée dans la tourmente du BDSM.

Depuis quand l’as-tu commencé ? En clair, racontes-moi l’histoire de ce livre, je veux tout savoir ?

Je l’ai commencé il y a quelques années déjà, alors que j’étais en vacances d’été. Des vacances tout ce qu’il y a de plus sage, mais j’étais agitée de mille fantasmes et je noircissais des cahiers entiers pendant que d’autres lézardaient au soleil. Et puis je les abandonnés au fond d’un tiroir, appelée par d’autres projets. J’ai eu envie de le reprendre après la publication d’ Immersion, mon roman précédent, en « profitant » des confinements successifs qui nous privaient de sorties et de soirées.

Résumé :

« Des vacances dédiées aux jeux de domination et de soumission, un rêve pour toutes celles et ceux qui aiment les relations pimentées !

Un rêve devenu réalité grâce au Village des soumises : un club de vacances avec ses restaurants, ses animations, sa piscine, et son château spécialement aménagé pour assouvir tous les fantasmes.

Le Village des soumises n'accueille que des maîtres et des soumises. Du moins officiellement. Enchaînant les aventures, ils s'ébattent en toute insouciance, sans soupçonner qu'une machination se trame dans l'ombre du donjon et des oubliettes. »

Extraits au hasard :

« Elles se tiennent par la main et courent dans les couloirs, riant comme des adolescentes. Chloé réalise que les maîtres n’ont pas le temps de les aborder. Elles ne respectent pas trop la règle du jeu, mais on les laisse faire. Sans doute les messieurs croisés sont-ils déjà comblés, ils les considèrent avec amusement et indulgence. »

« Elle court dans la nuit, l’air frais lui fait du bien. Elle respire mieux, elle se sent légère, elle pourrait s’envoler ! Paul serre sa main et court avec elle. Il a retrouvé son enthousiasme et son âme d’enfant – enfin, de jeune homme. Cette petite accomplit des miracles !

Chloé tient à repasser à son bungalow, le temps d’écrire un mot à Marion et de prendre quelques affaires, avant de suivre Paul chez lui. Impossible de le quitter après cette fantastique soirée. »

« Océane poursuit son chemin avec allégresse ; elle est au paradis ! Un paradis artificiel le temps des vacances, façonné par les hommes, pour leur plaisir et celui des femmes, avec des rituels, des cérémonies, des fêtes, des festins, et un enfer aussi, dans les caves du château... Tout est fait pour exacerber leur désir ! Elle marche vite, amusée de ses pensées sacrilèges. Elle regarde droit devant elle, afin de ne pas se faire intercepter par un homme seul errant à la recherche d’une soumise, et pour dissuader les maîtres de l’approcher. Elle a pris soin de mettre son collier de fer, elle veut parvenir à la plage sans encombre.

Elle pousse un soupir de soulagement quand ses pieds atteignent le sable. »

Après avoir docilement été présenté aux personnages principaux par Clarissa Rivière, me voici plongé dans le prologue avec la présentation, assez particulière d’un entrepreneur face à des investisseurs pour financer un centre de vacances tout aussi original que peut l’être cette présentation….

Première note à l’auteure : je n’ai jamais vécu ce genre de présentation MAIS je veux bien devenir investisseurs si j’ai le même accueil (sourires)…

Maintenant que le Village s’est développé, me voilà immergé dans le premier chapitre en compagnie de Marion et Chloé avec qui je fais faire plus ample connaissance.

Cette œuvre est écrite à la troisième personne, et tandis que Chloé sort d’une histoire d’amour semble-t-il toxique, Marion tente de réveiller son amie, en la bousculant jusqu’à lui proposer d’oublier Fabien en partant en vacances ensemble au Village des soumises. Évidemment Chloé, avec ses fantasmes de soumission, ne peut qu’accepter l’invitation…

En arrivant au Village (ainsi surnommé par les intimes), Marion et Chloé se retrouvent dans le bureau de Pierre, responsable de l’accueil du lieu de vacances, il offre à la nouvelle célibataire un accueil des plus taquins et j’ose le dire coquin.

La plume de Clarissa Rivière est poétiquement érotique, excitante à souhait et loin d’être crue malgré le sujet du livre. Ceci étant dit l’on se projette sur Chloé qui va certainement se découvrir et profiter de ce lieu de villégiature pour jouir pleinement de son statut de célibataire jusqu’à découvrir le chemin de la soumission MAIS je me fais un plaisir de continuer ma lecture et par la même occasion cette immersion dans le Village des soumises. Je ne vais pas en dévoiler plus, pour vous laisser le plaisir de découvrir.

Nouvelle note à l’auteure : peut-être as-tu créé un concept de club de vacances en écrivant se livre ? … Si tel est le cas je suis partant pour des vacances là-bas.

Qui sait, je vais peut-être donner des idées à certains et certaines ! Je suis partante pour jouer les consultantes si ce projet voit le jour, et je veillerai à ce que tu sois le premier invité 

Produits liés

Menu