Le Villages des soumises : Une plume charnelle et addictive

Publié le 02/02/2023

Je remercie Clarissa Rivière de m’avoir proposé son nouveau Roman Érotique en Service Presse. Je te remercie pour ta confiance et merci également à Tabou Éditions, pour l’envoi de ce Service Presse au Format Broché. J’ai été ravie de retrouver l’écriture sensuelle et charnelle de l’auteure. La couverture est juste magnifique !! 

Il est question également de pratiques BDSM, de domination et de soumission. Je n’avais aucun doute que le livre de Clarissa me plairait. La plume de l’auteure est charnelle et addictive. Elle est également très fluide. Le récit est decoupé en plusieurs parties. Chaque partie a plusieurs histoires. J’ai eu beaucoup de mal à refermer ce Roman, tellement j’étais prise par l’histoire. J’ai beaucoup aimé le fait qu’il y’ait un plan de ce village à la fin du livre, cela permet de situer et de s’imaginer les différents lieux dans lesquels, le lecteur est embarqué. C’est intéressant également qu’il y est une description de chaque personnage. Et si finalement ce village recelait bien des choses, de celles auxquelles on ne s’attend pas ? Et si les oubliettes de ce château inspiré d’histoires d’O, cachait des choses dont on n’imagine pas un seul instant que cela puisse exister? Les scènes Érotiques, de domination et de soumission s’enchaînent. Des dominants, des soumises, des célibataires et des libertins gravitent dans ce monde de plaisirs. La luxure et la volupté sont très présentes également. Les scènes de sexe sont hot à souhait, comme j’aime en lire et le vocabulaire utilisé est cru. C’est un livre à ne pas mettre entre toutes les mains. On visualise bien les différents lieux décrits par Clarissa. Comme l’explique l’auteure à la fin de Son Roman, pour les personnes novices, il est important de découvrir et de pratiquer le BDSM avec des gens de confiance et de rencontrer physiquement un ou des Maîtres. Ce sont des pratiques où la confiance et le consentement des protagonistes sont deux pilliers très importants. On navigue également entre quête initiatique et sadomasochisme. Tout au long de ma lecture, je me suis posée des questions et si un tel village existait vraiment, comment je réagirais, est-ce que je serai tentée d’y aller. Pour répondre à ces questions, je me laisserai entraîner par ma curiosité.  Le Village des soumises m’a fait penser au village naturiste du Cap d’Agde. L’histoire est très accrocheuse. J’ai détesté certains personnages notamment Pierre, qui se croit tout permis envers les soumises. En revanche j’ai trouvé le personnage de Paul, qui est un Maître bienveillant élégant, très attachant. J’ai beaucoup aimé également Axel qui pour moi est très charismatique. Il représente le Maître, que chaque soumise rêverait d’avoir. On ressent bien sa connaissance du milieu BDSM. Durant ma lecture j’ai vraiment ressenti l’atmosphère des différents lieux décrits par l’auteure. On rentre dans le vif du sujet, dès les premières lignes pour ne plus en sortir. En ce qui concerne l’histoire, je ne dévoilerais pas grand-chose pour ne pas spoiler.  À vous lecteurs et lectrices d’oser franchir la porte de ce village pas comme les autres. J’ai passé un très bon moment de lecture, les mots de Clarissa Rivière ont émoustillé mes sens. Ma température corporelle est montée crescendo. Je suis admirative de l’imagination débordante. C’est un coup de cœur pour ma part. J’ai trouvé le concept de ce village de vacances très original… Imaginez un lieu uniquement dédié aux plaisirs? Je trouve cela très tentant. Lol.

LIRE LA CHRONIQUE EN LIGNE !

Produits en rapport avec cet article

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Attention !

18 ans

Ce site contient des images réservées aux adultes.
Vous devez avoir au moins 18 ans pour entrer sur le site.