Ulysse (1) : Cosimo Ferri poursuit avec talent sa relecture fidèle des grandes aventures grecques.

Publié le 11/08/2022

Alors qu’il ne songeait qu’à rejoindre sa douce Pénélope et son fils Télémaque, Ulysse reste le prisonnier des dieux, après avoir contrarié Poséidon. Séparé de ses compagnons alors qu’il quittait les terres troyennes où sa ruse avait fait la différence dans l’interminable guerre menée par Ménélas, le roi d’Ithaque se console dans les bras de la nymphe Calypso mais son esprit reste focalisé sur son épouse, harcelée par les prétendants au trône. Mais de nouvelles manigances au cœur de l’Olympe vont lui permettre de reprendre la route, non sans de nouvelles mésaventures…

« Si tu savais, mon doux héros, combien d’épreuves funestes te réservent ta destinée. Ne préfères-tu pas la sécurité? Ne désires-tu pas l’immortalité? »

Difficile de ne pas connaître, même superficiellement, les aventures d’Ulysse relatées par Homère dans L’Odyssée. Comme pour sa précédente série, Achille, Cosimo Ferri fait le choix de coller au plus près des antiques récits, illustrant ses planches de quelques vers du poète. L’histoire étant d’une force jamais égalée au cours des siècles suivants, le récit suit les multiples rebondissements de ce voyage interminable, peuplé de dieux facétieux et cruels, et porté par un héros complexe, rusé mais rongé par le remord. L’auteur italien parvient une fois encore à garder le souffle et le panache de ces péripéties en leur donnant un caractère plus sexualisé et voluptueux qui ne dénature pas l’ensemble et ne trahit rien de ces personnages souvent volages. Cette fois encore, une version plus grand public, coupée des scènes pour adultes, est disponible chez Graph Zeppelin.

LIRE LA CHRONIQUE EN LIGNE !

Produits en rapport avec cet article

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Attention !

18 ans

Ce site contient des images réservées aux adultes.
Vous devez avoir au moins 18 ans pour entrer sur le site.