Ulysse (1) : Une superbe bande dessinée qui m’a enthousiasmée !

Publié le 13/05/2022

Cosimo Ferri revisite le récit mythologique de l’Odyssée : le premier volet d’ "Ulysse", "L’amour d’une déesse", vient de paraître aux éditions Tabou. Une superbe bande dessinée qui m’a enthousiasmée !

    J’ai adoré enfant les récits mythologiques : les dieux qui se disputent, prennent faits et causes pour tel ou tel mortel, soutiennent leurs "champions", s’incarnent sur terre si besoin, en se déguisant. J’aime ces histoires qui se déroulent à la fois dans le monde des dieux et le monde des humains. Je trouve que Cosimo Ferri a parfaitement rendu cette atmosphère mythique et lyrique, notemment en parsemant la bande dessinée de quelques extraits de l’Odyssée en grec, comme des chants. Il y a les traductions en bas de page, c’est très beau, cela donne envie de lire l’Odyssée dans le texte !

    J’ai retrouvé avec grand plaisir Ulysse, héros de la guerre de Troie, qui a emporté la victoire grâce à son esprit rusé et son cheval de bois où se cachaient de valeureux guerriers.
   La guerre terminée, le chemin du retour vers son royaume d’Ithaque s’avère semé d’embûches : Ulysse a commis l’irréparable, un dieu s’est fâché, et le voilà retenu prisonnier par la nymphe Calypso. — On comprendra pourquoi lors de flash backs. De son côté, son épouse Pénélope l’attend, et doit résister aux pressions de ses prétendants.

    J’ai aimé le personnage d'Ulysse, souffrant, amoureux de sa femme, désespérant de la rejoindre, et néanmoins homme devant la beauté infernale de Calypso ; et aussi Télémaque, son fils courageux qui mène l’enquête et le recherche, non sans s’octroyer quelques pauses sensuelles au passage ! Cosimo Ferri nous peint un Ulysse musclé, puissant, barbu et chevelu, et un Télémaque blond et fin, tout aussi troublant.  

  Il s’agit d’une bande dessinée érotique, avec de très belles scènes excitantes, mais elles servent avant tout l’histoire, et s’intègrent naturellement dans le récit. Par exemples quand Calypso tente de retenir Ulysse auprès d’elle en lui procurant du plaisir ;  les scènes orgiaques qui envahissent le palais d’Ulysse en son absence ; ou encore, les amies de Nausicaa qui s’amusent entre elles…

2022-05-11 11

     J’ai commencé par dévorer la bande dessinée, pour l’histoire, avant de la relire pour le plaisir de regarder tranquillement les beaux dessins de l’auteur : les courbes voluptueuses de Calypso, le naufrage d’Ulysse, Télémaque aux bains, une certaine scène avec un dieu marin... Et maintenant, il me tarde de connaître la suite des aventures d’Ulysse ! Je m’en souviens plus ou moins, mais je pense que Cosimo Ferri les mettra particulièrement en valeur, grâce à ses dessins et son imagination érotique !

LIRE LA CHRONIQUE EN LIGNE !

Produits en rapport avec cet article

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Attention !

18 ans

Ce site contient des images réservées aux adultes.
Vous devez avoir au moins 18 ans pour entrer sur le site.