Parfums d'Elles : Des nouvelles d'Elles

Publié le 24/02/2022

Dans ce roman Eva Delambre donne des nouvelles des héroïnes qu’elle a mises en scène dans ses ouvrages précédents, notamment sa trilogie comportant : L’Eveil de l’Ange, L’Envol de l’Ange et Marquée au fer. Des filles soumises qui acceptent de se prêter aux caprices de leur maître mais qui désirent aussi tester leurs limites dans des jeux sadomasochistes de plus en plus raffinés, de plus en plus douloureux, de plus en plus humiliants, … Un regard très crédible sur le monde du BDSM qu’Eva Delambre a découvert de l’intérieur. Elle raconte :

- Elle, personnage central de son premier roman : Devenir Sienne, Elle qui a interrompu ses pratiques pour donner naissance à un enfant et qui souhaite retrouver des sensations qui lui manquent tout en redonnant de l’entrain à son mari un peu frustré de ne pas pouvoir satisfaire ses désirs sur le corps de son épouse.

- Léna, l’héroïne de L’Esclave, qui a voulu franchir un palier supplémentaire en devenant l’esclave de son maître, elle lui est totalement dévouée, elle est son objet mais, un jour, elle doute, elle craint qu’une autre prenne sa place, son rôle, son collier, sa chaîne, son asservissement. Elle voulait lui dire « Quelle finirait par y parvenir s’il lui laissait le temps ». « Il savait aussi qu’elle avait raison ».

- L’Ange, fille entrée en soumission et initiée dans la trilogie citée ci-dessus, dont elle évoque l’après : l’atterrissage dans le monde « vanille », le sevrage et la suite donnée à son histoire.

- Laura, celle qui a accepté d’être marquée au fer, qui ne peut vivre en dehors de sa soumission et qui craint d’être abandonnée ou cédée à un autre dominant par son maître.

- Cassandre, Cosy, autre personnage de Marquée au fer, elle est sortie du monde de la soumission mais elle est retrouvée par une maitresse qui lui propose de renouer avec ses anciennes pratiques, ses anciennes contraintes, ses anciens plaisirs, l’intensité des orgasmes qu’elle n’a jamais retrouvée.

- Esther amoureuse d’un maître qui l’a répudiée, elle recherche auprès d’un autre homme des étreintes viriles et brutales lui rappelant sa soumission alors que lui ne cherche qu’un amour empli de tendresse.

Le recueil s’achève par un texte de Maître Tesamo, peut-être celui qui a fait découvrir ce monde à Eva, dans lequel il raconte ses jeux pervers, ses séances douloureuses, ses aventures, …, ses voyages avec son esclave à jamais porteuse d’un collier.

Un roman comme un recueil de nouvelles, des nouvelles qu’Eva nous donnerait des soumises qui peuplent ses romans précédents, des filles qui souvent ont du mal à oublier ce monde de douleurs et de contraintes mais aussi d’excitation, de jouissance et de dépassement de soi. Un texte qui montre aussi que l’aventure BDSM trouve difficilement son issue après une longue période de graduation dans l’apprivoisement de la douleur. Une fin que Pauline Réage, Sade et d’autres encore ont difficilement imaginé dans leurs textes sur ce même sujet.

LIRE LA CHRONIQUE EN LIGNE !

Produits en rapport avec cet article

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Attention !

18 ans

Ce site contient des images réservées aux adultes.
Vous devez avoir au moins 18 ans pour entrer sur le site.