L’art érotique de Xavier Duvet…

Publié le 19/08/2021

Le nom de Xavier Duvet a longtemps été ignoré par les lecteurs des revues de bandes dessinées pour adultes. Ce maître du fétichisme hard a en effet longtemps signé ses œuvres des lettres XO. Deux albums rééditant ses travaux les plus inavouables sont proposés par les éditions Tabou qui, depuis quelques années, lui permettent de rejoindre les grands noms du genre.

« Les Maîtresses » sous-titré « Leçons de prédatrices », ouvrage publié en juin dernier, est la nouvelle édition d’un ouvrage paru en 2011 chez Tabou.

Il propose trois récits particulièrement chauds de domination/soumission totalement féminins.

Ces trois tranches de vie hard à souhait mettent en scène des maîtresses femmes se livrant sur leurs amants et amantes aux fantasmes les plus cruels : des soirées fétichistes d’une rare crudité qui combleront les plus exigeants des lecteurs.

Cet ouvrage de 64 pages présente, en bonus, un cahier de croquis inédits de 16 pages proposant une sélection d’esquisses des pages les plus osées.

« Catlady dans la chaleur de la nuit » invite le lecteur à suivre les effractions nocturnes menées par une émule d’Arsène Lupin qui hante les quartiers bourgeois de la capitale.

Plutôt que leurs bijoux, ce sont leurs intimités les plus sordides que recherche l’impudique cambrioleuse.

Découvrir leurs fantasmes inavouables, nuit après nuit, est pour Hélène Katzensky le plus jubilatoire des plaisirs.

Cet album réunit trois épisodes publiés en 1998 et 1999 dans la revue BD X, proposés une première fois dans un album édité par IPM sans l’accord de l’auteur.

Un premier album « officiel » a été présenté en 2012 par Tabou.

Ces récits réunissent trois genres chers à l’auteur : les polars, les pulps et les comics de super-héros.



Né en 1964 à Paris, Xavier Duvet travaille pour la publicité et le dessin sur textile, tout en s’essayant à la bande dessinée en parfait autodidacte.

Il publie des illustrations dans Casus Belli, Penthouse, Le Figaro… avant de proposer ses premières bandes dessinées dans les revues Bédé Adult’ et Bédé X  animées par Jean Carton, lequel sera son éditeur — hélas pas toujours respectueux avec le droit d’auteur — jusqu’au début des années 2000.

À partir de 2007, il entame une collaboration sérieuse avec les éditions Tabou qui rééditent l’ensemble de ses œuvres tout en proposant des inédits.

Aujourd’hui, le catalogue compte 16 albums parfaitement réalisés et signés Duvet.

Il est aussi son propre éditeur, publiant portfolios et tirages limités : « Huit Jours par semaine », « Supergirls », « Dark Ladies »… Voir : https://www.xavierduvet.com/BD-xavier-duvet/projet-ulule-dark-ladies-recueil-pin-up-xavier-duvet.html.



Maître de l’hyperréalisme, il pratique avec aisance l’aérographe, modelant avec amour ses femmes de caractère aux corps épanouis et dénudés.

L’ouvrage « Fetish et Graphic Artist », paru en 2015 chez Tabou, permet de mieux comprendre sa démarche artistique.

Bien entendu, ces deux albums (dont il est difficile de choisir des images publiables sur BDzoom.com) sont réservés à un lectorat adulte et averti.

LIRE LA CHRONIQUE EN LIGNE !

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Attention !

18 ans

Ce site contient des images réservées aux adultes.
Vous devez avoir au moins 18 ans pour entrer sur le site.