Blanche Neige l'intégrale : des personnages bien décrits, des scènes surprenantes et des narratifs de qualité !

Publié le 25/02/2021

Blanche Neige doit vivre dans l’ombre d’une mère jalouse et narcissique. Heureusement, elle va épouser le prince. Une réécriture érotique brillante et intelligente : tout est bien qui finit X.

L'histoire :

La reine refuse de se marier. Et pourtant, elle est belle et les prétendants ne manquent pas et se bousculent pour la rencontrer. Il faut dire que le temps n’a pas d’emprise sur elle. Et plus elle vieillit, plus elle devient belle. Tous les jours, elle demande à son miroir, entièrement nue, qui est la plus belle. La réponse est toujours la même : malgré le nombre de filles et de beautés dans la contrée, c’est elle qui surpasse toutes les autres. Or elle a une fille de son défunt mari, mais cette Blanche Neige est plus un poids qu’autre chose pour elle. Quand cette dernière a enfin l’âge de se marier, la reine la donne sans hésiter au beau prince Philippe, héritier du puissant royaume voisin. Tout va bien pour le mieux, pour la reine, qui obtient un puissant allié et qui se débarrasse enfin de sa belle-fille. Joyeuse comme jamais, elle se présente devant son miroir, exhibant son corps comme un trophée. Elle repose une millième fois la question. Mais cette fois, la réponse change. Ce n'est plus elle, la plus belle. C’est une jeune femme qu’elle connaît bien et qui se trouve non loin d elle : Blanche Neige !

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Tout le monde a lu ou connaît l’histoire de Blanche Neige. Mais qui peut se targuer d’avoir lu, le sexe turgescent, la version X faite par Trif et Andrea Celestini ? Si vous avez raté cette lecture, pas de panique (en un mot) : voici l’intégrale de cette histoire initialement parue en 2014. En trois tomes, Trif fait un brillant plagiat du conte pour enfants, le transformant en conte pour adultes. Le texte en abondance prouve que l'objectif n’est pas que visuel, avec la multiplication des scènes érotiques, mais bien de prendre du plaisir (beaucoup de plaisir) à réécrire les célèbres contes Blanche Neige et Raiponce. Avec moult détails et un scénario bien ficelé, cette histoire dépasse brillamment les récits X habituels, non sans ajouter un brin d’humour fin et malin. On croirait presque à un véritable conte, avec des personnages bien décrits, des scènes surprenantes et des narratifs de qualité. Cependant, le prince est vraiment très coquin et les filles s’en donnent à cœur joie pour goûter tous les plaisirs. Gentiment soft, le dessin d’Andrea Celestini souffre parfois d’un encrage grossier. Mais à l’image des charmes ravageurs de la reine, il sera difficile d’être insensible aux formes arrondies de ces belles dames. Le lecteur est averti : il se pourrait bien qu’un tel ouvrage fasse gicler de la neige blanche...

Blanche neige, bd chez Tabou de Trif, Celestini

 

LIRE LA CHRONIQUE EN LIGNE !

Produits en rapport avec cet article

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Attention !

18 ans

Ce site contient des images réservées aux adultes.
Vous devez avoir au moins 18 ans pour entrer sur le site.