Blanche Neige l'intégrale : une adaptation réjouissante !

Publié le 01/02/2021

Voilà une adaptation réjouissante et originale d’une histoire connue de tous, essentiellement par sa version Disney, que Trif pervertit singulièrement ici (et dans tous les sens du terme !). Il n’y a bien que la reine qui garde à peu près sa personnalité « Disney », même si ici son narcissisme, sa méchanceté, s’accompagne d’une perversité sexuelle – et si le poison ne se trouve pas dans la pomme… Du prince charmant loin du bellâtre habituel aux nains souvent surprenants (que dire de Simplet !), en passant par des servantes très dévouées et sensuelles, Trif met en scène des personnages volontairement décalés par rapport à leur image populaire. Et que dire de Blanche Neige, qui a certes des côtés fleur bleue (elle veut tenir sa promesse de ne pas se donner à un homme avant son mariage avec le prince), mais qui est aussi très éveillée à la sexualité (et très moderne dans ses désirs, hétérosexuels et lesbiens). Trif lui adjoint une Raiponce elle aussi naïve et fougueuse. D’ailleurs, c’est un peu la force des personnages de Trif, qui sont souvent naïfs, mais pas niaiseux. Même si je regrette un peu qu’il revienne vers un happy end sur la fin. Le dessin est vraiment très bon, donne une belle sensualité aux scènes de sexe (la plupart du temps presque plus érotiques que porno, même si c’est parfois très explicite). La dernière partie est presque avare de scènes de sexe ! Le trait de Trif est dynamique et efficace. Seuls bémols, une colorisation à l’informatique visiblement (pas forcément mon truc), qui donne un rendu trop lisse et aseptise un peu trop le trait d’origine, et des dessins moins précis et réussis pour certains personnages vus de loin. Sinon, il y en a pour tous les goûts (une blonde, une rousse et une brune), même si ces trois donzelles sont pour le reste un peu sorties du même moule (il est vrai fort joli). C’est en tout cas une lecture agréable (j’ai lu – d’une traite – la série dans l’intégrale que Tabou vient récemment de publier), pour les yeux bien sûr, mais pas seulement. On a en effet là une histoire qui, malgré certaines facilités, tient la route, ce qui n’est pas toujours le cas dans ce genre de publication « pour adultes ». C’est la première œuvre de Trif que je lis, et cela m’a réellement donné envie de découvrir ses autres productions.

LIRE LA CHRONIQUE EN LIGNE !

Produits en rapport avec cet article

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Attention !

18 ans

Ce site contient des images réservées aux adultes.
Vous devez avoir au moins 18 ans pour entrer sur le site.