Dans la forêt du rocher du Dragon, non loin, à vol d’abeille, de la Montagne des Brumes vit un petit peuple de fées et de lutins dont la mission est de polliniser la nature et, ainsi, permettre le renouveau du printemps. Une tâche essentielle mais quel fardeau pour la jeune Ailina ! Plus encore que ses congénères, pourtant très portées sur le sexe, l’insouciante Ailina n’obéit qu’à sa libido et entend profiter pleinement des plaisirs sans se plier aux rituels immuables et barbants qui scandent la vie des siens. Mais peut-il y avoir dissidence sans conséquences ?

À la foi conte, fable moraliste, récit d’initiation et aventure sexy, Le Peuple des brumes a connu la parution de son premier tome, Les Fées qu’elle me fait, en 2018. Le tome 2 À Tire-d’aile est aujourd’hui dans les librairies, toujours dessiné par Franck Letard, alias Styloïde, et scénarisé par Katia Even. Plus érotique que hard, le premier volume dépeignait les rebuffades qu’Ailina, la nympho individualiste, opposait à sa Reine. L’attitude contestataire de la fée, semble-t-il, a causé le recul du printemps et le retour du terrible hiver. Pour réparer ses fautes, Ailina, accompagnée de son amant préféré Amandil et de la sorcière Bruha, a dû entamer un périple jusqu’à la grotte du dragon. À Tire-d’aile raconte son arrivée à la caverne, non sans avoir décrit, à présent de façon très explicite, ses ébats et galipettes. Car la fée-vedette, malgré le poids des torts qu’elle a causés, est toujours en proie à de vifs appétits et n’aime rien tant que « batifoler »… La fraîcheur du dessin et les couleurs chatoyantes de Marina Duclos comptent autant parmi les atouts de la BD que le scénario de Katia Even, qui n’a pas de quoi révolutionner les discussions philosophiques, mais permet malgré tout de secouer les consciences écologiques tout en dissertant agréablement sur le poids des libertés individuelles face à celui de l’intérêt collectif. Thèse et antithèse s’opposent sur un tempo guilleret, entre une page de sodomie joyeuse et quelques cases de fellation festive. La synthèse, on ne la connaîtra que dans un an ou deux, lorsque paraîtra le troisième tome conclusif de cette sympathique série de porn fantasy.

LIRE LA CHRONIQUE EN LIGNE !