Féminisation 2 : La douce heure des bas : Les dessins détaillés et en noir et blanc sont à couper le souffle !

Publié le 14/04/2020

"J’ai découvert très tôt le plaisir de porter des dessous féminins grâce à ma tante Éléonore qui m’a élevé sans faire de distinction avec ses filles, mes cousines. Peut-être vous raconterai-je ceci dans un autre courrier…
Avec l’âge, mon engagement s’est renforcé et ce petit plaisir est devenu un grand et puissant plaisir… Mais laissez-moi vous conter dans le détail ce que j’appelle « mes folles soirées »..."

Le tome 2 de “Féminisation” nous renvoie dans l’univers fantasmatique de Xavier Duvet. Bienvenue dans l’univers du transgenre, là où les genres s’échangent et où le vice se perd…

PNG - 283 ko

Xavier Duvet (auteur de référence dans l’univers du sado-masochisme) explore les dérives du fantasme masculin et féminin du fétichisme de la lingerie. N’étant pas fan du transgenre, je n’ai pas d’avis sur les histoires de cette bande dessinée érotique. Néanmoins, je tiens à souligner que “La douce heure des bas” mérite cette belle édition incluant 16 pages de bonus inédits.

Les dessins détaillés et en noir et blanc sont à couper le souffle, un vrai régal pour des pupilles avides de sensations et de dessins charnels. Il est à noter que “Féminisation” est diffusée depuis 2008 sur internet et est inédite en version papier. Révisée et augmentée, certaines différences existent entre la version web et la version papier.

Cette BD sera appréciée, sans nul doute, par les amateurs du genre !

LIRE LA CHRONIQUE EN LIGNE !

Produits en rapport avec cet article

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Attention !

18 ans

Ce site contient des images réservées aux adultes.
Vous devez avoir au moins 18 ans pour entrer sur le site.