Sous le paradis : Un recueil d’histoires courtes très sensuelles, imaginées par un auteur extrêmement doué.

Publié le 05/03/2020

Fortes ou naïves, vénéneuses ou soumises, faussement ingénues ou véritables prédatrices, les femmes ont un pouvoir sur les hommes qu’elle maîtrisent plus ou moins consciemment depuis la nuit des temps. Contemplatrice de la nature, reine d’Egypte pratiquant un culte secret et terrifiant, beauté endormie en haut de sa tour, espionne dépassée par une trahison, muse pour un artiste, psychiatre en plein doute sur sa personnalité et la réalité ou épouse délaissée, de nombreux portraits peuvent être faits de celles qui possèdent la clé du paradis…

« Et te voilà! Dans toute ta splendeur. Il n’existe pas de créature plus belle au monde. Il n’y a que moi qui puisse te voir et t’admirer dans toute ta complétude… »

Gabriele Di Caro met en scène plusieurs personnages féminins très différents dans des histoires courtes variant les styles et les genres. Dans des formats eux aussi changeants, allant d’une, deux voire trois planches seulement à des récits plus développés sur sept ou huit pages, le jeune auteur italien brosse des portraits de femmes touchant à la poésie, au conte revu et corrigé, à la mise en abîme, qui démontrent toute le palette de son talent. Car, si ses héroïnes sont sexy en diable et que l’érotisme est omniprésent, sa capacité à varier les ambiances, notamment par des colorisations très inspirées, révèle un grand dessinateur.

LIRE LA CHRONIQUE EN LIGNE !

Produits en rapport avec cet article

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Attention !

18 ans

Ce site contient des images réservées aux adultes.
Vous devez avoir au moins 18 ans pour entrer sur le site.