La Belle et la Bête 2 : La douce sensualité de Trif

Publié le 14/01/2019

Voici plusieurs années que l’auteur italien Trif revoit les contes populaires en leur conférant une orientation résolument érotique. Ainsi, après les deux tomes consacrés à Cendrillon, et trois autres consacrés au mythe de Blanche-neige, Trif vient de terminer son adaptation en deux tomes de La Belle et la bête.

Si votre esprit potache et déluré se souvient de l’adaptation de Blanche-Neige par Gotlib, on imagine sans problème quelles scènes on peut tirer d’une approche semblable pour La Belle avec la Bête ! Rien de cela ici cependant : les récits de Trif ne sont pas une succession de coïts ininterrompus. Au contraire, Trif tente de revenir aux sources du récit, tout en prenant beaucoup de plaisir à dessiner de très belles femmes. La psychologie et l’amour sont également deux ingrédients savamment dosés pour parvenir au subtil équilibre du récit final.

On se souvient de l"histoire : Mirabelle, que sa famille appelle Belle, est une ravissante jeune fille qui vit dans un hameau avec sa mère et ses deux petits frères espiègles. Lasse de cette vie rurale, elle rêve d’explorer le monde. Un fantasme qui va l’amener à découvrir l’amour de la manière la plus étrange qui soit : maltraitée par des brigands sur la chemin de la ville, elle se perd en forêt, et est recueillie par le seigneur d’un château isolé frappé d’une terrible malédiction. Son prince a été transformé en monstre, pour avoir succombé à ses pulsions et violé une fée ! Voilà qui nous change de Perrault ! La Belle, en fréquentant la Bête, s’en éprend et va tout tenter pour le libérer de son sort.

Faisant suite la couverture un peu sombre du premier tome, le second opus est placé sous le signe de l’ouverture au monde. En effet, si l’héroïne subit plutôt les événements dans la première partie, elle prend progressivement les rênes de son destin dans le second, tentant de comprendre l’enchaînement des différents événements qui ont conduit à cette triste situation, avant de chercher à concilier les faits avec ses sentiments.

En conduisant le récit à la première personne, Trif nous permet d’entrer dans les pensées intimes de cette jeune fille. Pas uniquement liées à son éveil à la sexualité, mais aussi aux étapes incontournables du passage à l’âge adulte.

L’une des grandes réussites de ce diptyque tient dans le respect du conte originel : ses grandes étapes, ses éléments marquants, ainsi que sa morale, à savoir l’importance relative de l’apparence face aux sentiments, et surtout ce passage de l’adolescence à l’âge adulte avec les changements tant physiques que psychologiques qui l’accompagnent et les pulsions qu’il faut dompter.

Le second atout de cette publication est l’érotisme brûlant qui s’en dégage, sans qu’il ne tombe jamais dans la vulgarité. La relation sexuelle entre l’homme (la bête) et la femme (la belle) n’occupe qu’une partie congrue du récit, et encore : à peine est-elle esquissée. En revanche, les différentes étapes qui amènent les deux êtres à se rencontrer sont abordées l’une après l’autre avec beaucoup de finesse et de sensualité. On reste fasciné par cette héroïne, au physique féérique, qui ne cesse de balader dans le plus simple appareil, telle une Eve sans péché originel.

Si le récit se révèle l’un des plus chastes du catalogue de Tabou, il n’est pas avare d’un érotisme qui s’exprime notamment dans l’écriture. Morceau choisi : "La vigueur, l’énergie de ses muscles qui lui permettaient de venir à bout d’un cerf de ses mains, se concentraient dans la partie de son corps que mes doigts effilés étreignaient. C’est alors que je pris conscience du pouvoir qu’ont les femmes sur les hommes, de cette faculté de les apprivoiser, de les rendre dociles." [1]

Plus sensuel et d’une qualité graphique supérieure au précédent opus, la conclusion de cette adaptation de La Belle et la bête illustre l’importance grandissante Trif dans le domaine de la bande dessinée érotique. Voici un auteur avec lequel il faut dorénavant compter, et dont il faut suivre le travail avec attention !

LIRE LA CHRONIQUE EN LIGNE !

Produits en rapport avec cet article

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Attention !

18 ans

Ce site contient des images réservées aux adultes.
Vous devez avoir au moins 18 ans pour entrer sur le site.