Inguinis (2) : Audacieux, superbement mis en images, un régal pour lecteurs avertis

Publié le 05/02/2018

Ceux qui ont apprécié le premier volume d’ « Inguinis » seront enchantés de retrouver les protagonistes de ce péplum au coeur de la Rome antique, imaginé par Katia Even et aux images sculpturales signées Nicolas Guénet (« Dédale », « Yu »). Artémis, jeune sculptrice d’origine grecque est la dernière de sa corporation à survivre après une série d’assassinats, dont celui de son père le célèbre sculpteur Nicomède. Tout en travaillant sur un nu commandé par Agrippa et destiné au Panthéon, elle enquête au péril de sa vie, bien décidée de confondre les assassins de son père. Le scénario aux multiples rebondissements est bien ficelé, conçu sur mesure pour permettre au dessinateur de proposer des séquences audacieuses en cinémascope, où les corps dénudés se mêlent. Audacieux, superbement mis en images, un régal pour lecteurs avertis.

LIRE LA CHRONIQUE EN LIGNE

Produits en rapport avec cet article

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Attention !

18 ans

Ce site contient des images réservées aux adultes.
Vous devez avoir au moins 18 ans pour entrer sur le site.