La Déesse 2 : une volupté parfaitement mise en scène !

Publié le 14/02/2017

Sous les tropiques, Nanna et Eugène se retrouvent envoûtés par une autre déesse qui mélange quelque peu leurs ébats. Suite d’une (jolie) série érotique soft, réalisée par un duo d’auteures.

L'histoire :
Après une période étrange de sa vie, largement teintée d’ésotérisme et d’onanisme, l’étudiante Nanna a fait coup double : elle a décroché son examen en calligraphie et elle a emballé un mec ! Eugène est un élégant garçon de café et il est totalement tombé amoureux des courbes girondes de Nanna. Au lit, notamment, ils prennent leur pied comme jamais. Aujourd’hui, le couple part en vacances sur l’île de la Réunion, emmenant les deux amies de Nanna avec eux, Claudia et Natacha. A l’aéroport, Eugène et Nanna sont à deux doigts de louper leur avion, en raison d’une partie de jambes en l’air dans les toilettes. Puis dans l’avion, les caresses intimes en catimini continuent… Ils sont décidément insatiables. Les vacances à base de plongée, de cocotiers, de bronzette et de farniente peuvent enfin commencer. Nanna s’inquiète cependant, car il semble que son inspiration graphique se soit envolée. Par exemple, impossible pour elle de représenter sur son carnet les gravures tribales gravés dans la pierre qu’elle a aperçues sur un site visité le matin même. Subirait-elle un envoûtement ? Cela l’énerve, elle ne passe pas vraiment des vacances détendues. Le soir-même, tandis que Nanna est allée se coucher de bonne heure, la serveuse de la paillotte où les trois autres sirotent un cocktail, essaie de draguer ouvertement Eugène. Ce dernier succombera-t-il à la silhouette de bombasse de la métisse prénommée… Désirée ?

Ce qu'on en pense sur la planète BD :
Bien que bleutée, la couverture est similaire à celle du tome 1 : une poitrine opulente dans de la dentelle, légèrement compressée par un bras judicieusement placé en travers… Gasp. Le lecteur avisé ne se laissera pas déconcentrer et remarquera toutefois que le pendentif n’est pas le même. Et pour cause : la Déesse qui vient tournebouler les sens de l’héroïne Nanna est différente de celle du tome 1. Même si, au fond, la manipulatrice de ces ébats exotiques et ésotériques demeure similaire. D’ailleurs, le registre fantastique, prétexte à un scénario plus érotique que pornographique, perturbe largement plus le héros Eugène que Nanna. C’est donc sous les tropiques (a priori de la Réunion) que notre couple de chauds lapins s’envoie en l’air, accompagnés de leur deux copines faire-valoir (tiens tiens, d’ailleurs, ne pourrait-on occuper ces deux-là ensemble à bon escient dans un éventuel tome 3 ?). Ils batifolent généralement sous des rapports classiques et dans une volupté parfaitement mise en scène par les crayons experts de Nephyla. Les ambiances sont torrides et les angles lascifs, mais jamais trop zoomés ; ce qui place cette série parmi les albums Tabou certes adultes, mais grand-public. Deux nanas sont aux manettes de cette série, ceci explique sans doute cela. Vive le sexe en Réunion.

LIRE LA CHRONIQUE EN LIGNE !

Produits en rapport avec cet article

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Attention !

18 ans

Ce site contient des images réservées aux adultes.
Vous devez avoir au moins 18 ans pour entrer sur le site.