Mara 5 : Cosimo FERRI maîtrise son sujet

Publié le 31/01/2017

Il arrive souvent qu’un auteur, après avoir végété pendant des années, parvienne à libérer son trait et à corriger ses mauvaises habitudes. Cosimo Ferri l’a fait et de façon impressionnante.

Cosimo Ferri vient donc d'achever le cinquième tome de Mara, sa série phare. L'histoire, pour ceux qui ne la connaissent pas, repose sur une jeune guerrière supposée combattre le crime. La conjugaison de ses charmes et de ses aptitudes martiales la rend d'autant plus redoutable. En même temps qu'elle châtie les criminels, Mara part à la découverte de ses origines. Elle découvre au fur et à mesure que l'organisation qui l'a entraînée s'avère être une secte qui noyaute le Vatican.

Les scénarios de Ferri sont dans la plus pure tradition du roman de gare des années 70. La lecture est très rythmée et combine parfaitement action et érotisme – un peu à la manière de la série S.A.S de Gérard de Villiers. Jusqu'à maintenant, le dessin de Mara pouvait faire tiquer tellement certains cadrages, perspectives, expressions des personnages faisaient preuve, parfois, de maladresse. Le dernier volume de Mara témoigne de progrès remarquables et d'une maturité désormais acquise. Ferri s'installe lentement, mais sûrement, parmi les maîtres de la bande dessinée érotique italienne.

LIRE LA CHRONIQUE EN LIGNE (page 55) !

Produits en rapport avec cet article

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Attention !

18 ans

Ce site contient des images réservées aux adultes.
Vous devez avoir au moins 18 ans pour entrer sur le site.