L'éveil de l'Ange, pas que pour les femmes !

Publié le 12/01/2016

Éva ne nous propose pas cet incessant babillage stérile avec l’envie de « sauver » ce beau mâle.

Je dis bien blogueuses ou lectrices ! Ce livre est foncièrement et profondément féminin.

L’auteure nous offre l’âme et les tripes d’une femme « vanille » qui découvre le monde du BDSM, d’abord par les récits, puis finit … Non ! Non ! et Non, je ne vous dirai rien de plus.


C’est très psychologique, on évolue avec Solange, on est attiré, pris, possédé avec elle (Oups !). On y découvre des aspects de l’emprise qui sont rarement évoqués. Là,il n’est pas uniquement question d’une emprise physique comme beaucoup peuvent le croire. Elle n’est qu’une finalité, elle ne peut vraiment arriver qu’après une emprise mentale ce qu’Eva nous raconte magnifiquement.

Et là, nous lisons le véritable travail d’Éva Delambre, de mettre des mots sur les émotions, des sentiments d’une soumise. C’est fort, puissant ! Personnellement, j’ai beaucoup aimé, moi le gros barbu et velu comme un ours mal léché, je me suis retrouvé dans la peau d’une soumise.

Même si nous vivons ce roman avec les mots de Solange, Éva nous propose également une assez bonne, voire très bonne, vision de l’aspect masculin avec Tristan. Cet aspect beaucoup plus également, j’ai retrouvé ce que j’avais pu déjà lire, voir, entendre, vivre, mais toujours maladroitement. Ici les mots sont posés, décrivent, nous instruisent même si nous les avons sur le bout de la langue.

D’une façon très subtile, l’auteure donne de bon conseils à celles qui seraient tentées, de se trouver le bon partenaire.

Mais attention ! L’Éveil de l’Ange, ce n’est pas que ça ! C’est explicite, les scènes sont très bouillantes, les mots sont crus mais sans aucune vulgarité. Il est facile de s’imaginer, de s’immerger dans les scènes que ce soit d’un côté ou de l’autre du collier.

Pour celles et ceux qui ont été déçu par l’autre, je vous conseille vivement ce livre. Et pour celles qui ont aimé (je fais dans le soft) Christiiiiiian, je vous le conseille aussi, vous aurez une autre réelle vision de ce type de relation.

Il a ses limites, bien sûr, moi j’en ai discerné mais c’est une question de goût.

Personnellement, au niveau du scenario, des personnages, des scènes, je l’ai trouvé vraiment très bon. Je vous laisse le découvrir.

Lire la chronique en ligne !

Produits en rapport avec cet article

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Attention !

18 ans

Ce site contient des images réservées aux adultes.
Vous devez avoir au moins 18 ans pour entrer sur le site.