Les Autres, chaud et questionnant...

Publié le 04/01/2016

Ce roman a pour moi deux facettes. D'une part, le côté érotique, en effet tout au long du roman le sexe est omniprésent puisqu'elle nous livre tous les détails sur les relations qu'elle a eu avec ses amants. Une part du roman très hot, je dois vous le dire, elle ne nous cache aucun détail, elle nous livre ses sensations, ses sentiments, ses désirs sans aucune limite. Rien n'est mis de côté. Une partie très sulfureuse du roman, l'auteure évoque toutes sortes de pratiques sexuelles, certaines m'ont fait franchir ma zone de confort, gênée à certains moments, mais ça rend le livre d'autant plus intéressant car l'auteure est douée pour détailler les scènes érotiques. 

L'autre part de ce roman est hautement psychologique. On va comprendre au fil du roman ce qui a motivé son mari...la jalousie. La jalousie est source de conflits dans le couple, et grâce à Sophie Cadalen c'est vraiment palpable dans ce qu'elle nous livre dans ce roman. Cette femme qui raconte son histoire à des hommes, à ces agents de police qu'elle ne connaît pas...Mais voilà, c'est un besoin de survie pour elle de se débarrasser de ce poids qu'elle porte sur ses épaules. 

Vous me trouvez dingue...C'est lui qui était dingue, lui qui m'épousait pour asseoir notre amour, pour nous attacher définitivement. Sans plus de questions, sans place aucune pour le doute. Et de moins en moins d'espace pour s'aimer.

Entre chaque histoires, elle ne recherche pas l'approbation des policiers, elle ne se sent pas coupable mais elle sait qu'ils la jugent. Tout comme son mari l'a jugée. A votre avis, quelle attitude adopter face à la jalousie de son conjoint ? Est-ce supportable ? Est-il possible de vivre ça au quotidien ? La solution est-elle la séparation quand cela devient insurmontable ? 

La jalousie, parlons en. Je sais en connaissance de cause que c'est très difficile à gérer, psychologiquement destructrice, la jalousie peut être la cause de nombreux dysfonctionnements au sein du couple. Je suis une femme jalouse, je sais combien c'est dur au quotidien...Et Sophie Cadalen nous démontre que cela peut aller très loin...

Quand j'ai lu le résumé, je me suis imaginé pas mal de choses, je ne m'étais pas trompée au niveau érotique mais je ne me serais jamais imaginé tout le côté psychologique de cette histoire. En effet, attention les apparences peuvent-être trompeuses. J'ai été agréablement surprise du dénouement final de l'histoire. 

Je ne connaissais pas encore la plume de Sophie Cadalen, et j'ai pris un plaisir non dissimulé à suivre l'évolution de ce récit à travers ses mots choisis avec soin pour chaque situation, une prose fluide, provocante. Parfois très cru, son style a su me faire adhérer à son histoire hors du commun. Une très belle rétrospective de la vie sexuelle d'une femme. 

Un roman qui je dois l'avouer m'a donné chaud, impossible de rester insensible à certains récits hautement érotiques. Mais surtout un roman qui m'a fait réfléchir sur ma jalousie. Les conséquences peuvent être irréversibles et on a tendance à l'oublier parfois. 

Je vous conseille vraiment de découvrir ce roman, vous aimez l'érotisme et vous aimez être surprise ? Alors "Les autres" est pour vous.

 Que je vous dise tout...? Vous voulez que je vous dise tout. C'est ce qu'il m'avait demandé, lui aussi. Ça ne lui a pas réussi. Vous voulez quand même que je dise tout ? En commençant par le début et sans rien négliger ? Vous ne craignez pas de finir comme lui ? Je plaisante...Vous êtes trop nombreux pour moi seule.

Vous dire tout...C'est une manie des hommes, de réclamer ce tout à dire. Comme si c'était possible. Quand nos mémoires sont bourrées de trous, d'affabulations, d'incohérences. On cherche partout à tout savoir, on veut tout dire et tout entendre. C'est peine perdue, on le sait bien. Mais on continue d'espérer. Aussi lucide ou pragmatique soit-on, on s'épuise à courir après ce tout. Comme vous, ce soir. 

Vous voulez que je dise tout. Il voulait lui aussi que je raconte tout, il voulait que j'avoue. Qu'avant lui j'avais été vivante ? Je n'en faisais pas un mystère. 

Pourquoi, quand la vie nous dépassait, ressasser un passé - mon passé - impossible à saisir ? Pourquoi, soudain, exiger de tout connaître de moi et de mes amours ? Même si je signais notre fin j'ai répondu à sa demande. J'ai rebroussé le chemin de ma vie en l'embarquant sur mes mots. Parce que je l'aimais. Parce que décidément il ne comprenait rien. 

Je ne vais pas tout vous dire. Je vais vous dire tout ce qu'à lui j'ai dit. Avec vous, mes auditeurs, je revivrai cette nuit. Je sais, nous ne sommes pas au théâtre. C'est pourtant l'histoire de ma vie dont vous réclamez l'intrigue et la mise en scène, alors si ce n'est pas du théâtre, c'est quand même une interprétation. La mienne. La vôtre s'imposera au fil de mon récit, comme lui a tissé la sienne. C'était inévitable. Et nous nous sommes fait si mal...

 Lire la chronique en ligne !

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Attention !

18 ans

Ce site contient des images réservées aux adultes.
Vous devez avoir au moins 18 ans pour entrer sur le site.